PIB isolation : « Être présent dans la base Edibatec nous aide à nous faire connaître et nous apporte une reconnaissance. »

By 1 octobre 2018 Non classé

« Être présent dans la base Edibatec nous aide à nous faire connaître et nous apporte une reconnaissance. »

Entretien avec Jean-Yves Croguennec, gérant de PIB isolation : tuyaux pré-isolés hautes-performances destinés aux réseaux de distribution d’eau chaude sanitaire (ECS) ou de chauffage, et adhérent depuis six mois à l’association.

Quelle est la spécificité des tuyaux TWINTOOB et 2INTOOB de PIB isolation ?

Il s’agit de tubes pré-isolés en continu avec de la silice amorphe (SA), permettant des résistances thermiques jusqu’à 10 mK/W. L’isolant est maintenu en contact sur toute la surface des tubes, et dans toutes les positions, éliminant ainsi les aléas d’isolation en chantier: ponts-thermiques, zones difficiles d’accès, cheminée de convection entre tube et isolant trop grand, etc.

Quant à la silice amorphe, il s’agit d’un isolant minéral ultra performant (Lambda = 0,015 W/mK à 23,5°C), souple, inerte, incompressible, et hydrophobe, utilisable de +200°C à -200°C, et testé stable 50 ans à 80°c 70% d’humidité. Son utilisation permet de diviser l’épaisseur par 2 ou 3, facilitant ainsi la pose des tubes dans les zones exiguës (fourreaux, gaines techniques, vides sanitaires, etc.), et cette compacité permet aussi de réduire fortement les coûts logistiques.

Cet isolant a un vieillissement proche de celui du verre. Sa stabilité chimique lui confère une diffusion réduite de gaz même face à la flamme, en comparaison aux isolants polymères qui continuent à réagir chimiquement tout au long de leur vie, et qui dans leur forme basique, peuvent présenter des risques lors d’incendie.

Pourquoi avoir choisi d’adhérer à Edibatec ?

La base de données de l’association est une base de référence pour les entreprises et les bureaux d’étude thermique. L’indépendance reconnue d’Ebibatec est donc importante. Être présent dans cette base permettra aux BET d’avoir un accès direct aux informations essentielles. Nos solutions souvent en avance sur les minimums requis en calculs réglementaires RT ou DTU, répondent cependant aux attentes thermiques et énergétiques à forte volonté écologique et économique.

Quelles sont les économies d’énergie que l’on peut en attendre ?

Pour rappel, aujourd’hui encore, les fuites thermiques représentent 50% de la chaleur injectée dans les réseaux de distribution. Ce sont en moyenne 3 litres d’eau potable qui sont perdus à chaque utilisation de l’ECS pour « attendre » l’eau chaude au-dessus de 35°C. En utilisant nos produits, les bouclages peuvent être très fortement optimisés, et le temps de refroidissement de l’ECS peut dépasser les 2 heures, ce qui permet de diviser par 3 ces gaspillages, réduisant sensiblement le besoin d’ECS à produire, et les consommations d’énergie; en conséquence, de pouvoir réduire la puissance des chaudières, surtout en rénovation.

Niveau budget, le surcoût global est très faible, et sera amorti en 2 à 3 ans pour un bâtiment neuf, même si nos solutions sont deux à trois fois plus chères, car le budget plomberie ne représente que 5 à 10% du prix d’un bâtiment et les tuyaux 2 à 3% du budget plomberie. Rappelons que changer un réseau de tuyau est complexe, que son impact est grand, car sa durée de vie (30 à 50 ans) en fait un organe critique pour les investisseurs qui trop souvent le néglige.

Est-ce que l’utilisation de ces tuyaux complique la tâche pour les installateurs ?

Non. Nous utilisons des tubes sous avis technique en France que nous pré-isolons en atelier. Les plombiers travaillent donc avec les mêmes outils que d’ordinaire. Ils ont les mêmes raccords à poser, et ne devront qu’assurer une étanchéité de l’isolation thermique en plus de l’étanchéité hydraulique.

Est-ce qu’il a été simple de rentrer les données dans la base ?

Oui, cela a été simple car Edibatec a eu la flexibilité d’écoute pour que nos caractéristiques soient saisies facilement, et ainsi répondre aux attentes de ses utilisateurs professionnels.